Free Access
Issue
Genet. Sel. Evol.
Volume 32, Number 4, July-August 2000
Page(s) 415 - 427
DOI https://doi.org/10.1051/gse:2000128
DOI: 10.1051/gse:2000128

Genet. Sel. Evol. 32 (2000) 415-427

Estimation of genetic parameters for growth, carcass and overfeeding traits in a white geese strain

Catherine Larzula - Roger Rouviera - Daniel Rousselot-Pailleyb - Gérard Guyb

aStation d'amélioration génétique des animaux, Institut national de la recherche agronomique, BP 27, 31326 Castanet-Tolosan, France
bStation expérimentale sur les palmipèdes à foie gras, Institut national de la recherche agronomique, Artiguères, 40280 Benquet, France

(Received 25 November 1999; accepted 2 March 2000)

Abstract:

In an experimental strain of white plumage geese created in 1989, two experiments were carried out from 1993 to 1995 in order to estimate genetic parameters for growth, and carcass composition traits in non-overfed animals, and genetic parameters for growth and fatty liver formation in overfed animals. Four hundred and thirty-one non-overfed animals were bred and slaughtered at 11 weeks of age; they were measured for forearm length, keel bone length, chest circumference and breast depth before and after slaughtering. The carcasses were partly dissected in order weigh breast, breast muscle and skin + fat, and abdominal fat. Four hundred and seventy-seven overfed animals were slaughtered at 20 weeks of age; they were measured for "paletot'' (breast meat, bone and meat from wings, bone and meat from thigh and legs) weight and liver weight. In these two experiments, the weights had moderate to high heritability values. Breast depth measured on live animals showed a low heritability value. In overfed animals, liver weight showed a high heritability value. Liver weight could be increased by selection without a great effect on "paletot'' weight. Thus, obtaining a white plumage geese strain for fatty liver production by selection would be difficult because only 20% of overfed animals had fatty liver. The results did not allow to conclude on the influence of selection on liver weight on carcass traits such as muscle or fatty tissue weight.


Keywords: geese / growth / carcass composition / hepatic steatosis / genetic parameters

Résumé:

Paramètres génétiques dans une lignée d'oie blanche : caractères de croissance et de composition de la carcasse chez des animaux non gavés, et de la croissance et de l'aptitude au gavage chez des animaux gavés. Dans une lignée d'oies blanches, créée en 1989, deux expériences ont été réalisées en vue d'estimer les paramètres génétiques des performances de croissance et des caractères de composition de la carcasse sur des animaux non gavés, et des performances de croissance et de gavage chez des animaux gavés. Les animaux non gavés (431) ont été élevés jusqu'à l'âge de 11 semaines, âge auquel ils ont été abattus. Sur ces animaux ont été mesurés la longueur de l'avant-bras, la longueur du bréchet, le tour de poitrine et la profondeur de poitrine, mesures effectuées avant et après abattage. La carcasse a été partiellement disséquée afin de peser le filet, le muscle du filet, la peau et le gras du filet ainsi que le gras abdominal. Les animaux gavés ont été abattus à l'âge de 20 semaines. La carcasse, le gras abdominal, le paletot et le poids du foie ont été mesurés. Dans ces deux expériences, les estimées des valeurs d'héritabilité de tous les poids ont été moyennes à élevées. La profondeur de poitrine mesurée à l'aiguille a une valeur d'héritabilité faible pour la mesure effectuée sur animaux vivants. Chez les animaux gavés, le poids du foie a une valeur d'héritabilité élevée. Le poids du foie peut être augmenté par sélection sans conséquences majeures sur le poids du paletot. Sélectionner une lignée d'oies blanches pour augmenter son aptitude à faire du foie gras devrait cependant être difficile dans la mesure où seuls 20% des animaux gavés ont donné un foie gras. Les résultats n'ont pas permis de conclure quant à l'incidence d'une sélection sur le poids de foie sur les caractéristiques de la carcasse telles que le poids de muscle ou des tissus adipeux.


Mots clé : oie / croissance / composition corporelle / foie gras / paramètres génétiques

Correspondence and reprints: Catherine Larzul
e-mail: larzul@toulouse.inra.fr

Copyright INRA, EDP Sciences

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.